Il est des histoires de vie qui se vivent comme des contes et je voudrais vous raconter celui d’une petite fille de Madagascar.

Née en mars 1991, Roseline est originaire d’Ambositra, une ville des hauts plateaux réputée pour la qualité de son artisanat du bois. Elle est issue d’une famille paysanne particulièrement modeste. Au décès de sa mère, Roseline a trois ans, et son père ne peut assumer la charge d’une petite fille. La famille élargie, trop pauvre, ne le peut davantage. Aussi la tante de Roseline, grâce au réseau paroissial, la confie dès octobre 1994 à un orphelinat chrétien. Ce sera l’Akany Fanantenana (centre Espérance) situé à Mananjary et dirigé par le pasteur Élia Rozy et sa femme Émilienne.

Roseline
à 4 ans

Mananjary est au bord  de l’océan Indien, à une journée de route d’Ambositra et, pour une si petite fille, le départ a dû être bien douloureux. Pourtant, à son arrivée, l’amour d’Élia Rozy et d’Émilienne a su entourer Roseline, lui offrant une nouvelle famille où elle a pu grandir et s’épanouir.

Roseline a partagé la vie des enfants du couple et des autres enfants du centre et a bénéficié d’une scolarité. De plus, et cela dès son arrivée, Roseline a été inscrite au programme parrainage de La Cause, ce qui lui assurait d’être soutenue jusqu’à sa majorité.

Bonne élève, elle était attirée par les métiers de la santé et souhaitait devenir médecin. Pourtant, ne pouvant entreprendre de si longues études, elle a préparé le concours d’entrée à l’école d’infirmières, qu’elle a réussi.

Roseline
en 2009

Son parrainage est assuré par La Cause grâce au soutien du Diaconat de l’Église de la Rencontre jusqu’en 2018, puis par une femme médecin touchée par l’histoire et la vocation de la jeune fille.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est enfance-parrainage-je-parraine-1024x1024.jpg

Aujourd’hui Roseline est pleinement épanouie et heureuse. Elle est en deuxième année d’école d’infirmières et nous dit toute sa reconnaissance pour le soutien qu’elle a reçu à travers l’amour familial d’Élia Rozy et d’Émilienne, et de ses parrains et marraines.

Grâce au parrainage et à la fidélité des donateurs de La Cause, les enfants ont un avenir et peuvent avoir des rêves. Merci pour eux !

Véronique Goy,
Directrice du Département Enfance
de la Fondation La Cause

Roseline, une vie changée grâce au parrainage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut