La bibliothèque adaptée du Département Handicap Visuel de la Fondation La Cause est une quasi centenaire qui ne fait pas son âge.

Et à raison, puisque les innovations technologiques, qui ont rythmé le XXe siècle, se sont traduites dans les rayonnages de nos collections.

Du braille à l’audio, la bibliothèque a proposé aux mal et non-voyants maints formats correspondant aux usages du temps.

L’énumération de ces supports constitue, à elle seule, un insolite voyage dans le passé.


1/ Choisir le bon format


a) Le braille

Format historique, le fonds braille reste important puisque nous proposons actuellement au prêt 750 titres, soit 2950 volumes, en braille intégral ou abrégé.

Faire vivre ce fonds en ajoutant régulièrement de nouveaux titres est un choix délibéré.

Il s’agit pour nous d’affirmer la vocation du braille dans l’accès à l’autonomie des personnes déficientes visuelles.

Le Département Handicap Visuel participe à cet effort de promotion en transcrivant progressivement les ouvrages édités par la Fondation ou par d’autres éditeurs chrétiens.

Grâce à l’embosseuse que nous avons acquise il y a trois ans, nous avons transcrit par exemple les Contes de Lumière et de Joie de Roger Rombeau (Éditions La Cause) ou le Voyage du petit pèlerin paru aux éditions de la Colline en 2012.

Le braille connait actuellement des évolutions techniques propres à garantir sa pérennité : de nouveaux outils et de nouveaux formats numériques y contribuent tels que les blocs-notes braille et le format EPUB. EPUB est l’acronyme de« electronic publication ». Il s’agit d’un format de fichiers utilisé pour éditer des livres numériques. La troisième version d’EPUB, délivrée en janvier 2017, permet la production de livres accessibles quelque soit l’outil utilisé pour la « lecture » puisque ces fichiers sont compatibles avec trois types de machines :

  • les lecteurs audio équipés d’une voix de synthèse,
  • les imprimantes braille,
  • les plages braille.

S’il apparait comme une solution d’accessibilité pour l’avenir, EPUB 3 requiert un vrai effort de structuration du document pour bénéficier des fonctionnalités du format. C’est une des pistes d’évolution qui s’offrent à la bibliothèque adaptée de La Cause pour les ouvrages techniques et complexes, comme les livres d’histoire ou de théologie, dotés d’un important appareil critique.


b) L’audio

Les supports audio constituent historiquement le deuxième fonds de la bibliothèque adaptée.

Dans les archives de La Cause, on peut retrouver d’anciens disques 33 tours, qui furent édités, probablement dans les années 50, spécialement pour les premiers audiolecteurs mal ou non voyants.

Au verso de ces galettes apparaissent en braille les informations spécifiques de l’enregistrement.

Par la suite, ce sont les bandes magnétiques utilisables sur les magnétophones à bandes, puis les cassettes audio qui seront utilisés.

Bien que les enregistrements se fassent actuellement sur CD audio, notre bibliothèque adaptée est l’une des rares à maintenir un fonds de cassettes audio, bien que la demande soit marginale.


2/ Rendre le catalogue accessible

Nous travaillons actuellement à améliorer l’accessibilité de la bibliothèque adaptée, c’est pourquoi la question des supports et des formats est si stratégique. Cependant, il est aussi important de faciliter la consultation de notre catalogue, y compris sur notre site internet.


a) Première étape : fiabiliser les notices bibliographiques

Compte tenu de la vocation patrimoniale de la bibliothèque de La Cause, cette tâche n’est pas des plus aisées, car certains ouvrages adaptés avant 1981 ne comportent pas d’ISBN, le numéro international normalisé permettant l’identification d’un livre dans une édition donnée.

Il arrive aussi que la Bibliothèque Nationale de France, bien que bénéficiaire du dépôt légal, n’en garde pas trace dans son catalogue. La recherche se fait alors sur le web, grâce à la myriade de sites qui recensent les ouvrages plus anciens.

Nous profitons de cette étape pour classer l’ouvrage dans une des rubriques spécifiques à notre bibliothèque et pour le décrire à l’aide de trois mots clés qui facilitent le choix des lecteurs et le conseil des bibliothécaires bénévoles.

Tous nos livres ne disposent pas de résumé et dans tous les cas, il est très pratique de répondre à une demande spécifique en utilisant ces mots clés.

Bien sûr, nous pensons avoir trouvé les mots clés les plus pertinents mais c’est à vous, lecteurs, de nous aider à les améliorer !

b) Deuxième étape : proposer le catalogue à la consultation sur notre site

La bibliothèque adaptée de la Fondation La Cause bénéficie de l’exception handicap au droit d’auteur, instituée par la loi du 1er aout 2006, ce qui nous permet d’adapter des œuvres sans avoir à obtenir l’autorisation des ayants-droits.

En contrepartie, nous nous sommes engagés à être particulièrement vigilants sur le respect des conditions d’accès à la bibliothèque adaptée. La charte que signent nos abonnés rappelle que les services de la bibliothèque sont réservés aux personnes « empêchées de lire du fait d’un trouble ou d’un handicap». Le profil des utilisateurs de la bibliothèque adaptée est donc élargi puisque toute personne atteinte d’une ou de plusieurs déficiences des fonctions motrices, physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques » peut s’abonner, du moment qu’elle est empêchée de lire du fait de ces déficiences.

Faciliter l’accès à la bibliothèque adaptée, c’est permettre à tous ceux qui sont concernés et à leurs proches, d’en consulter le catalogue. Dans un premier temps, c’est le fonds d’ouvrages en braille qui est consultable et téléchargeable sur notre site. Il est possible d’effectuer une recherche sur le titre, le nom de l’auteur et la rubrique pour peu qu’on soit familier des feuilles de calcul. Nous y adjoindrons très rapidement le catalogue des audiolivres.

En cliquant sur le lien suivant, vous pouvez déjà découvrir le catalogue braille mis en ligne.

Pour la suite, bien évidemment, l’objectif est de renforcer la notoriété de la bibliothèque et de développer le prêt en autorisant, par exemple, le téléchargement des ouvrages adaptés. La réflexion est en cours pour définir la solution la plus satisfaisante, compte tenu des caractéristiques du fonds, du profil des abonnés et des contraintes réglementaires.

Dominique Pauvret
Directrice du Département Handicap Visuel
de la Fondation La Cause

Une bibliothèque qui s’adapte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut