Il est recommandé d’être régulier dans sa pratique : c’est un point clé. 

Un donneur de voix organise son planning comme il le souhaite. Il faut cependant tenir compte des faits suivants :

  • la voix se fatigue après 20 à 30 mn : il vaut mieux programmer des séances courtes mais régulières, de préférence pas en fin de journée,
  • si on espace trop les séances, il faut se « re-familiariser » avec le logiciel Audacity,
  • il est difficile d’évaluer les durées nécessaires pour enregistrer un ouvrage, qui dépendent de sa longueur et de sa nature. Mais on risque de se décourager en y passant « trop » de temps.

Le mieux est de réserver dans son planning hebdomadaire 2 ou 3 plages de 45 min (15 min d’installation et 20 à 30 min d’enregistrement).

3. Combien de temps faut-il consacrer au don de voix ?
3. Combien de temps faut-il consacrer au don de voix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut