C’est une soixantaine de Solos  qui se sont retrouvés via Zoom pour un parcours de Pâques en trois étapes. Ils venaient de toute la France, même de la Suisse et de la Belgique, jeunes et plus âgés, avec l’envie de cheminer ensemble.


Jeudi Saint

Deux temps forts ont ponctué cette soirée, en parallèle avec deux lectures de l’Évangile.

Partant de Luc 22/14-30 nous avons médité sur le sens premier de la Pâque juive, pour aboutir à l’alliance avec un Dieu qui est à l’écoute de la souffrance et à la source de la délivrance.
Puis, en groupe de 4, la parole a été donnée à chacun et à chacune pour exprimer ses souffrances liées à la solitude et à la situation de Solos. Un temps fort pour plusieurs, dans le partage et dans l’écoute, dans le respect et la bienveillance.

Puis, nous appuyant sur Jean 13, nous avons été appelés à nous laver les pieds de façon symbolique. Des binômes ont été formés avec une mission pour le dimanche : envoyer une photo montrant comment chacun a vu et reçu l’annonce de la résurrection. C’était une façon de se mettre au service de l’autre, comme Christ dans le lavement des pieds.


Vendredi Saint

La vie de Jésus fut la vie terrestre d’un Solo, avec ses avantages et ses frustrations. En prendre conscience donne une saveur nouvelle à nos propres vies de célibataires.

Les témoignages (Sylvie racontant son émotion lors d’un voyage en Israël et de la visite du Jardin de Gethsémané, Valérie partageant les souffrances qui ont jalonné sa vie) et l’Évangile de Marc 15/1-41, ont permis de réfléchir à soi, en écho avec trois autres Solos : 

  • si Jésus a vécu en Solo, puis-je vivre en Solo comme Jésus ?
  • si la Passion du Christ fut un temps de grande solitude accueillant malgré tout plusieurs présences, puis-je discerner dans mes propres solitudes des présences solidaires ?
Patricia propose son interprétation du chant « Montre-moi l’aurore. Ô puissance de la croix » (Keith Getty et Stuart Townend, © ThankYou Music/LTC, JEM 1062)

Nous avons aussi écouté l’histoire de Mana, jeune femme togolaise dont le début de ministère pastoral a été si difficile, qu’elle aurait pu abandonner en bien des occasions, mais qui va persévérer dans son appel au service du Christ. 

Nous avons terminé en écoutant Les béatitudes des Solos et en prenant conscience que tout est accompli, y compris l’envoi de l’Esprit.


Lundi de Pâques

Avant de nous retrouver pour le lundi de Pâques, chacun et chacune avait reçu une surprise de la part de La Cause…(dont nous ne vous dirons rien, puisque c’était une surprise !) sinon qu’elle a fait très plaisir !

Ce sont les bons vœux d’Avotra, un orphelinat que La Cause soutient à Madagascar (lien), qui nous ont accueillis ce lundi matin.

Puis chacun a essayé de dire quand il a compris et ressenti que Christ est vraiment ressuscité. Une autre manière de se réapproprier la résurrection et de discerner quel élan de vie chacun et chacune peut recevoir aujourd’hui dans sa vie de Solo.

À toi la gloire, CD Ô Jésus, que ma joie demeure, Marie-Louise Girod (orgue), Ibrahim Maalouf (trompette), Éditions La Cause
Tout a changé, Patricia

Patricia nous a dit comment elle en est venue à écrire Tout a changé, un chant composé pendant le 1er confinement et qui célèbre les fruits de la résurrection : l’écoute du chant a été un encouragement pour beaucoup.

Autre encouragement, entendre la suite de l’histoire de Mana (commencée vendredi) et se rendre compte à quel point Dieu a été fidèle avec elle : le centre du CAST qu’elle a créé en partenariat avec la Fondation La Cause a pu éduquer et accompagner jusqu’à la vie active des centaines d’enfants depuis 20 ans. Le Seigneur sera fidèle pour nous accompagner dans les missions qu’Il nous confie et  nous aussi pouvons alors compter sur Lui…

Avant de prendre l’apéro en différents groupes, nous avons été exhortés à choisir la vie! Chiche ???

Merci très belle composition, envie de chanter, je chante, tout a changé ; Il est vivant !

Corinne

Seigneur,
Tu n’es pas un Dieu mort, 
Tu n’es pas un Dieu paralysé, 
Tu es le Dieu de l’imprévu, 
Tu es le Vivant et le vivifiant !
Tu es l’Esprit qui souffle où on ne l’attendait plus,

Tu es la flamme que jamais ne s’éteint,
Au cœur de toutes mes obscurités, tu me dis : 
Je suis là et je suis la VIE !
Choisis donc la vie !
Que ta joie, ô Jésus, soit force en nous,
Que rien désormais ne nous fasse pleurer au point d’oublier la joie de ta résurrection ! 
Tu es le soleil de l’amour du Père, 
Et le feu de toutes nos fraternités humaines. 
AMEN

Libre écriture d’après Livre de prières de la Société luthérienne – Olivetan

Je vous suis reconnaissant, du vécu relationnel, et surtout de la richesse dans l’échange qui fait que nous sommes un temple immatériel dans l’espace des cœurs et des esprits.

Paul

J’ai ouvert l’enveloppe ce matin et tiens à vous exprimer toute ma gratitude et ma joie… j’en suis toute émue de votre pensée, geste et enveloppe qui contient ce trésor de bienveillance et d’amour fraternel.

En m’inscrivant à ce parcours « Solos », « Causerie » et Parcours  pascal, je ne savais pas trop ce que j’allais vivre . Et bien je peux en témoigner maintenant : j’ai beaucoup reçu ! Comment l’exprimer autrement ? Une parole d’Évangile concrète qui est venue me toucher dans ma solitude « non choisie » et me dire au travers votre présence à ces temps de partage : « Oui, Seigneur tu es là, tu m’accompagnes ! »

Je ne suis pas seule.

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité ! Alléluia !

Merci infiniment pour tout… que Dieu vous bénisse tous.

Jéhanne
Haut