Le Conseil Conjugal et Familial, proposé à Fondations La Cause, se décline sous plusieurs formes :



Entretiens pour Solos et Duos

Une conseillère conjugale et familiale, Nicole Deheuvels, est disponible pour des entretiens individuels ou en couple. Elle est tenue au secret professionnel.

Les entretiens se déroulent dans les locaux de la Fondation La Cause à Carrières-sous-Poissy, et durent une heure.

Une participation aux frais est demandée. Une référence de 40 € par séan

ce est mentionnée et laissée à la libre adaptation de chacun selon ses possibilités. 

Les  demandes de rendez-vous sont à faire par mail : solosduos@lacause.org ou par téléphone : 01 39 70 25 01. Ils sont fixés à des horaires variés, les lundi, mardi et jeudi de 9 h à 18 h et le jeudi aussi en soirée. Le conseil conjugal est un travail d’écoute et de soutien dans la compréhension des situations, la mise en place de dialogues fructueux et la prise de décisions. Il ne s’agit pas de donner des conseils « tout faits », mais d’accompagner les personnes dans leur réflexion et leur communication. Si l’analyse du conseil conjugal est fondée sur la psychologie, elle a aussi la spécificité de s’intéresser de façon pragmatique aux réalités quotidiennes.



Sessions Couples


Qu’est-ce qu’une session couple ?

Un temps de vacances pour :

  • Renouveler notre façon d’être ensemble
  • Se relier à l’essentiel
  • Trouver des voies positives face aux difficultés
  • Se détendre et faire le plein d’énergie.

Chaque couple peut visiter les différents thèmes essentiels de la conjugalité. De façon pragmatique, les participants sont encouragés à chercher des réponses positives face aux difficultés du quotidien pour rafraichir leur relation.

C’est dans un approfondissement de la foi, que les couples peuvent aussi poser leurs projets devant Dieu. C’est une session œcuménique : dans le respect des diversités d’expression de foi, nous cheminons ensemble, avec le Christ, dans une unité bienveillante. Pasteurs et prêtres accompagnent la session, animent les temps spirituels et se tiennent à disposition pour des entretiens avec les couples, de même que des conseillers conjugaux et familiaux.

L’humour n’est pas absent. Il vient alléger l’évocation réaliste des soucis, anodins ou plus lourds. Témoignages, sketches, chants, soirées détente sont là pour rejoindre les couples dans une ambiance bienveillante. L’après-midi, si des ateliers sont proposés sur place, chacun peut aussi profiter du temps libre pour des activités sportives ou touristiques.

Ce type de session peut faire du bien à des couples qui se construisent, à ceux qui passent par une petite crise mais aussi à ceux qui « voyagent » ensemble depuis des années et qui souhaitent redonner de la vitalité à leur relation avec de nouveaux outils.


Témoignages de participants

Témoignage d’un couple suite à la session œcuménique de Fondacio – La Cause à Garaison

Mon mari et moi sommes les heureux parents de deux garçons adoptés. En janvier 2017, nous commencions à prier pour nos projets de vacances pour l’été, quand nous avons découvert, par le journal Les nouvelles de La Cause, qu’il existait une « semaine de ressourcement » pour les couples près de Tarbes, avec prise en charge des enfants. Nous n’avons pas hésité. Nous avions traversé tant de tempêtes que nous étions déboussolés. Mon mari avait subi deux ans de harcèlement moral dans son emploi. Nous avions traversé huit ans de stérilité biologique. J’avais eu l’impression de devoir me battre contre l’univers entier. Nous avions survécu à toutes ces épreuves. Mais cela n’allait pas fort entre nous.

Pasteurs et prêtres

La session œcuménique de Fondacio – La Cause à Garaison est arrivée au bon moment. Ma première impression a été celle d’un milieu hors du temps et de l’espace où les gens sont juste bienveillants. Aucun jugement, aucune injonction.

Les sujets abordés en plénière nous ont ressourcés, et les chants nous ont portés. J’ai apprécié de pouvoir regarder mon mari dans les yeux. Les ateliers nous ont beaucoup apporté. L’atelier sur la prière en couple nous a permis de retrouver une communion spirituelle remplie de tendresse. 

Quant à nos enfants, qu’ils étaient heureux ! Outre de multiples activités de loisirs bien adaptées, ils étaient stimulés dans leur foi, la partageant avec des adultes bienveillants et des enfants de leur âge.

Une nouvelle étape s’ouvre devant nous, et la maison que nous avons imaginée comme des architectes à Garaison, un foyer où chacun a sa place et s’épanouit, prend forme peu à peu.

Grâce à cette session œcuménique de Fondacio – La Cause à Garaison, j’ai appris à accueillir mon mari tel qu’il est, pour qu’il devienne pleinement lui-même à mon contact. J’apprends à reconnaître en lui la présence de Dieu, qui était là depuis longtemps, même si je ne le voyais plus, et à lui demander pardon quand j’oublie qu’il est un visage de Christ dans ma vie.

Emmanuelle et Joël, un couple protestant



Préparation au mariage

Organiser son mariage peut vite devenir un parcours du combattant et faire perdre de vue le sens de l’engagement de cette journée. Pour préparer à la vie de couple, la Fondation La Cause organise depuis 2009 une journée de rencontre entre couples. L’encadrement est assuré par Nicole Deheuvels, pasteur et conseillère conjugale et familiale, accompagnée de pasteurs et de conseillers conjugaux. Cette journée permet de réfléchir au sens qu’ils veulent donner à leur couple et leur donner quelques outils pour gérer la communication, la parentalité, l’équilibre vie professionnelle/vie familiale…



Prochaine journée de préparation au mariage : le 25 avril 2020

Plus d’informations bientôt !


Réflexions sur le conseil conjugal


La sexualité, devoir conjugal ou cadeau à s’offrir ?

Comment une aussi triste expression que « le devoir conjugal » peut-il évoquer l’incroyable feu d’artifice des corps qui s’unissent pour décrocher les étoiles ?
Une sexualité épanouie est pourtant à la portée de chacun des membres du couple.


La fidélité, une foi en l’autre et une foi en soi !

Quand un homme et une femme sont touchés par l’attirance mutuelle et qu’ils nourrissent une tendresse, leur désir est de vivre demain encore cette complicité. Leur instinct les pousse à l’attachement et leur espoir est « que cela dure ».

Haut