Salem en Haïti


À propos de Salem

Un dortoir

Le Centre Communautaire de Salem (CECOSA) existait avant le séisme de 2010, et sa maison d’habitation a été détruite lors de cette catastrophe.

Aujourd’hui, l’une des particularités de Salem est d’accueillir trois enfants handicapés mentaux.

Il en est ainsi par exemple de Marie-Ange, qui errait parmi les décombres des habitations ; elle a été recueillie à Salem. Personne n’est venu la chercher. 

Elle se sait acceptée avec son handicap  et elle se sent bien dans le centre.

Là elle se sait acceptée et elle s’y trouve bien.

D’autre part, tous les enfants sont au bénéfice des activités du centre: accompagnement scolaire,  journées pédagogiques et récréatives, cours biblique…

La Fondation La Cause est partenaire de Salem depuis 2010


Le parrainage à Salem

Marie-Ange

Pour permettre que les enfants mangent à leur faim, soient vêtus, aillent à l’école, apprennent un métier, des parrains et marraines vivant en France s’engagent à verser une somme régulière. En retour, ils reçoivent des nouvelles de leur(s) filleul(e)(s).

En 2021, la Main divine accueille 20 enfants en internat, auxquels s’ajoute une quarantaine d’enfants du quartier en journée.

Actuellement, 23 parrains/marraines passent par La Cause pour soutenir les enfants et l’orphelinat.

Il s’agit d’un parrainage « alimentaire » (sans échange de correspondance, avec chaque année des nouvelles de la structure). Les sommes versées bénéficient à l’ensemble des enfants accueillis.