De gauche à droite, Gaël Soler, Hasina Randrianarisoa et son épouse Gaëlle. Aujourd’hui, la partie rez-de-chaussée du bâtiment est finie, Hasina est le directeur de l’orphelinat qui accueille 40 enfants.


À propos du centre

Les mots en disent parfois plus long qu’il n’y paraît. Ainsi MasoHafa — qui se prononce « massoif » — signifie « un autre regard ». Et l’association de soutien du centre s’appelle « At Home », c’est-à-dire « À la maison ». Ces noms n’ont pas été choisis à cause de leur sonorité, mais bien parce qu’ils résument le projet en faveur des enfants accueillis : poser sur eux un autre regard pour leur permettre d’avoir une espérance, et leur offrir une maison.

C’est la rencontre entre Gaël Soler, un jeune Français, et du couple formé par Hasina Randrianarisoa et Gaëlle, son épouse. Ils ont tous deux une solide expérience préalable au service des plus démunis, qui va permettre de concrétiser le rêve d’Hasina d’ouvrir un orphelinat, en dirigeant notamment pendant une dizaine d’années un orphelinats financé par La Cause. Tous deux sont diplômés. Nous les connaissons et reconnaissons leurs nombreuses qualités !
Hasina est ainsi aujourd’hui le directeur de MasoHafa, épaulé par son épouse.

L’histoire administrative de MasoHafa débute en 2017 par le dépôt des statuts. Elle se poursuit avec la construction du bâtiment et de son ameublement.

Bientôt se mettent en place des parrainages en relation avec la Fondation La Cause.


Le parrainage de MasoHafa

Enfance Parrainage

Pour permettre que les enfants mangent à leur faim, soient vêtus, aillent à l’école, apprennent un métier, des parrains et marraines vivant en France s’engagent à verser une somme régulière. En retour, ils reçoivent des nouvelles de leur(s) filleul(e)(s).

En 2019, MasoHafa accueillait 40 enfants.

Actuellement, La Cause parraine 15 enfants.

Il s’agit d’un parrainage nominatif, avec échange de courrier trimestriel entre le parrain et son filleul. Les sommes versées bénéficient à l’ensemble des enfants accueillis.

Il est aussi possible de parrainer le centre sans échange de correspondance et de recevoir chaque année des nouvelles de la structure.


À propos de Madagascar

  • Capitale : Antananarivo
  • Superficie : 587 041 km2
  • Population (2019) : 26 968 307 hab.
  • Densité (2018) : 45 hab./km2
    (France métropolitaine : 117,9 hab./km2)
  • PIB nominal (2019) : 14,083 milliards de dollars
    (France en avril 2019 : 2 715,51 milliards de dollars)
  • Ratio de la population disposant de moins de $ 1,9 par jour (2012) : 77,4
    (France en 2016 : 0,1)

À propos du quartier d’Ampitatafika où se trouve MasoHafa

Le quartier d’Ampitatafika est dans la banlieue d’Antananarivo, la capitale de Madagascar (2 610 000 hab. en 2015, banlieue comprise), à environ 15 km du centre-ville, vers le sud-ouest.

Ampitatafika se trouve entre ville et campagne, bénéficiant des avantages de l’un et de l’autre. Au pied des rizières et des collines environnantes, suffisamment loin des pollutions et du trafic du centre, tout en restant à moins d’une heure de trajet de tous les services principaux du pays.


Liste d’autres articles à propos de MasoHafa

  • Pour d’autres articles à propos de MasoHafa, cliquez sur la catégorie « MasoHafa » ci-dessous !
MasoHafa à Madagascar (oct. 2020)

4 avis sur « MasoHafa à Madagascar (oct. 2020) »

  • 7 décembre 2020 à 9 h 42
    Permalien

    Anne Marie R souhaite parrainer une petite fille de Masohafa mais elle souhaite qu’on la guide car elle a reçu un mail mais ne sait pas comment s’y prendre
    elle est joignable au: 06….
    Merci beaucoup!

    Répondre
    • 7 décembre 2020 à 11 h 58
      Permalien

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Nous vous contacterons par téléphone. Nous avons pris la liberté de masquer les coordonnées personnelles que vous donniez dans ce commentaire.
      D’une manière générale, ceci dit à l’intention de tous les lecteurs des articles, si vous souhaitez nous envoyer un message avec des coordonnées privées, il vaut mieux utiliser les formulaires de contact plutôt que les commentaires, qui sont visibles par tout le monde.
      Merci encore pour l’intérêt que vous portez aux actions de la Fondation La Cause.

      Répondre
  • 7 décembre 2020 à 13 h 54
    Permalien

    Bonjour je viens de commencer en novembre le parrainage pour Marie M., étant donné que je ne sais comment m’y prendre merci de me guider.
    Je pensais que je devais attendre un courrier de votre part avant de lui écrire.
    Je souhaiterai avoir les coordonnées de Marie M. l’adresse pour lui écrire.
    Avec mes remerciements .
    Que notre Dieu Tout Puissant soit votre soutien.
    Marie Hélène R.

    Répondre
    • 7 décembre 2020 à 14 h 15
      Permalien

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Nous vous contacterons directement. Nous avons pris la liberté de masquer les coordonnées personnelles que vous donniez dans ce commentaire.
      D’une manière générale, ceci dit à l’intention de tous les lecteurs des articles, si vous souhaitez nous envoyer un message avec des coordonnées privées, il vaut mieux utiliser les formulaires de contact plutôt que les commentaires, qui sont visibles par tout le monde.
      Merci encore pour l’intérêt que vous portez aux actions de la Fondation La Cause.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut