Appel du 15/4/2021

Des Haïtiens défilent à Port-au-Prince pour commémorer la journée nationale du mouvement des femmes haïtiennes le 3 avril 2021 – les manifestants dénoncent la violence des gangs à l’origine des récents enlèvements et le gouvernement (crédit Reginald LOUISSAINT JR AFP).

Le tremblement de terre en 2010 a tué 280 000 personnes, laissé 300 000 personnes handicapées et engendré 1,3 millions de sans-abri. Les structures d’orphelinats privées sont pour la plupart de leur maison d’accueil détruite par le séisme, mais aussi privées de nourriture, d’eau potable, de tous moyens de survie, ont été en plus débordés par le nombre d’orphelins ou d’enfants abandonnés qu’il leur fallait recueillir. La Fondation La Cause a aussitôt accepté de prendre en charge douze structures pour de l’aide humanitaire d’urgence. Elle poursuit toujours aujourd’hui le financement par le parrainage et l’aide au développement de huit orphelinats situés à Port au Prince et pour l’un d’eux à la frontière avec la Dominique.

Haïti, pays le plus touché de la région de l’Amérique latine et des Caraïbes, 14e pays le plus vulnérable au monde, est situé sur la trajectoire des ouragans saisonniers. Les derniers ouragans se sont succédés et ont fait de terribles ravages : 2012 ouragans Isaac puis Sandy, 2016 ouragan Matthew, 2017 ouragan Irma, 2020 ouragan Laura sur le nord d’Haïti. À cela s’ajoute en 2013 et 2014 une épidémie de choléra.

Enfance Parrainage

L’instabilité politique, la corruption généralisée et le développement de près de 200 bandes de gangs armés font empirer jour après jour les conditions de vie d’une population extrêmement pauvre qui affronte famine et violence dans un climat d’insécurité permanente. Enlèvements, viols organisés, massacre de population sont les lots réguliers de leur actualité. Au mois d’avril 2021, l’enlèvement, contre une rançon exigée de 800 000 euros, de plusieurs religieux catholiques dont deux Français, pourrait faire prendre conscience plus largement de la très grave crise que traverse ce pays et des terribles souffrances de la population.

La Fondation La Cause a besoin d’aide financière pour venir au secours de ces orphelinats démunis face à cette crise profonde. Nous recherchons des donateurs et de nouveaux parrains marraines !

Alain Deheuvels
Directeur général de la Fondation

Haïti est au cœur de la tourmente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut