ColombAge Cohabitation : REDONNER DE LA JOIE À TRAVERS L’INTERGÉNÉRATIONNEL

ColombAge Cohabitation, une entreprise d’inspiration chrétienne, s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire pour accompagner la cohabitation intergénérationnelle. Entretien avec Paul Schneider, son fondateur.

Bonjour Paul. Pouvez-vous nous raconter comment est née l’idée de ColombAge Cohabitation ?

Le projet a vu le jour lors de nos études. Pendant ma dernière année en alternance, avec trois camarades chrétiens, nous avons fondé une start-up qui répond aujourd’hui au nom de ColombAge Cohabitation. L’idée est née de nos propres expériences de cohabitations inter-générationnelles étudiantes. Bien sûr, c’est aussi un projet qui entre en résonance avec nos convictions car toute l’équipe est engagée dans la foi chrétienne, moi dans le protestantisme et mes collègues dans le catholicisme.

Concrètement, nous facilitons la mise en relation de séniors disposant d’une chambre inoccupée avec des jeunes de confiance. Ces jeunes partagent le quotidien des séniors en échange d’un loyer modéré et fournissent des services tout en créant du lien intergénérationnel. Nous assurons la mise en relation, la partie contractuelle, la proposition de services et l’animation ainsi que bien entendu le suivi des cohabitations.

“Exercez l’hospitalité les uns envers les autres” 1 Pierre 4.9

Comment avez-vous concrétisé cette idée ?

Jean-Baptiste a vécu l’éloignement de sa classe préparatoire, trop coûteuse en termes de logement. Il a proposé à des séniors d’occuper leurs chambres inoccupées, créant ainsi une expérience positive. Avec mes propres déboires de logement, j’ai vécu à peu près la même expérience. C’est le point de départ de notre entreprise. Nous n’avions pas forcément des parcours de formation qui nous menaient à ça mais nous avons constitué une équipe solide et multi-compétences (finance, expertise juridique, immobilier, informatique…) pour démarrer ce projet.

Aujourd’hui, nous comptons environ 150 cohabitations intergénérationnelles en France et nous nous diversifions en essayant de proposer les services qui nous semblent pertinents pour améliorer le quotidien des jeunes et séniors que nous accompagnons. Pour les séniors, c’est une présence rassurante et des services utiles. Les jeunes bénéficient d’un logement abordable et d’une expérience humaine enrichissante. Quant aux familles, elles ont l’assurance que leurs aînés sont bien entourés.

Notre démarche vise à créer une véritable communauté inter-générationnelle. En étant bien identifiés, notamment dans les paroisses, nous avons constitué un réseau très sensible au côté spirituel. Par exemple, nous avons des jeunes et des séniors qui vont ensemble à l’office le dimanche, c’est magnifique.

Comment voyez-vous l’avenir de votre projet ?

En plus de la cohabitation, nous proposons des services digitaux pour aider les séniors sur leurs tablettes ou ordinateurs.

Nous organisons également des événements inter-générationnels pour promouvoir les liens entre les générations.

Tout cela, nous voulons le développer en parallèle dans un cadre associatif lié à notre entreprise parce que cette dimension nous tient vraiment à cœur.

Et globalement, nous aspirons à devenir l’acteur de référence en matière de cohabitation inter-générationnelle éthique. À court terme, nous visons la dynamique de 1000 cohabitations d’ici deux ans pour répondre à la problématique grandissante de l’isolement des séniors en France.

Paul Schneider, Fondateur Colombage Cohabitation