Ouragan sur le Nord de Madagascar

Nous avons reçu une lettre du directeur d’un des orphelinats que nous soutenons à Madagascar. Il nous donne des nouvelles de l’ouragan qui a traversé l’Île.

Image d’archives

Du dimanche 19 au jeudi 23 janvier 2020, une zone de convergence intertropicale s’est formée dans le Canal de Mozambique et a déversé des pluies torrentielles accompagnées par des vents forts, presque dans toute l’Île, surtout dans la partie Nord et les Hauts Plateaux de Madagascar, ainsi que le versant Est et la Côte Est de l’Île. La dépression a traversé la Grande Île, en son milieu, d’Ouest en Est, pour se jeter dans l’Océan Indien au Sud de Tamatave, le jeudi 23 Janvier à 15h.

En date du 26 janvier, il y avait 15 disparus, 32 décès, 120 603 sinistrés, selon le BNGRC (Bureau National pour la Gestion des Risques et des Catastrophes).

À cela s’ajoutent d’importants dégâts tels que maisons détruites, ponts et routes dévastés, animaux domestiques et oiseaux de basse-cours emportés par les eaux, cultures et rizières inondées.

Toutes les écoles ont été fermées, ainsi que la plupart des bureaux dans les endroits les plus touchés.

Aucune victime ni dégâts matériels n’ont été déplorés à Mananjary malgré la montée des eaux inondant tous les bas quartiers de la ville. Mananjary étant épargnée, l’Akany Fanantenana est indemne, Dieu soit loué ! Vu l’ampleur du désastre, le Gouvernement a adopté le texte de la déclaration du sinistre national, le  vendredi 24 janvier !

Tout le monde va bien à l’Akany, les enfants comme les adultes.

Lettre du directeur du centre d’Akany Fanantenana, reçue le 3 février 2020

Silhouette homme

La Fondation La Cause soutient l’orphelinat d’Akany Fanantenana, situé dans la ville de Mananjary, grâce aux parrains et marraines de France. Pour plus d’informations, cliquer ici.

Enfance Parrainage

Author: Véronique Goy