Éliézer à l'approche de la ville
Ce dessin d’Éliézer a été dessiné par un Solo il y a plus de 25 ans ; il a servi d’en-tête pour de nombreux courriers

Pendant 90 ans, de 1930 à 2020, le Service Éliézer a proposé aux célibataires des églises protestantes et évangéliques un accompagnement pastoral en vue d’un projet matrimonial. Un service très original dans nos milieux, bien avant que les sites internet existent. Il s’agissait de répondre aux besoins de contact de célibataires qui se trouvaient isolés dans leurs églises respectives en établissant des ponts entre eux, à travers la France entière. 

Des centaines de foyers se sont ainsi créés à la suite d’une rencontre via ce réseau. Nommé « Éliézer », en hommage au serviteur d’Abraham, dont le récit savoureux au chapitre 24 du livre biblique de la Genèse retrace la mission délicate de “marieur”, ce service a évolué au fil des décennies. Accueillant veufs et veuves, séparés et divorcés, il offrait à chacun l’espérance d’un nouveau départ amoureux. 

Ses spécificités : 

  • Placer la vie spirituelle au cœur de la rencontre
  • Offrir un lieu d’écoute personnelle
  • Assurer un accompagnement de la démarche
  • Inviter à des rencontres et séjours collectifs en réel

Depuis peu, le Service Éliézer a renoncé à un fonctionnement “à l’ancienne” avec dossier personnel et mise en relation par un tiers. Il a voulu s’adapter aux besoins des Solos et prendre sa place dans le paysage des différentes offres de rencontres qui leur sont faites. 

C’est pourquoi, il a laissé de côté la mise en correspondance en tête à tête pour concentrer son action sur les deux autres aspects de sa mission :

  • L’écoute  et accompagnement individuel, y compris sous la forme d’un bilan d’étape
  • Les rencontres collectives en réel
Temps de louange tous ensemble lors d’un séjour Solos

À travers cette évolution, les spécificités de notre mission sont donc maintenues. Le sérieux et la délicatesse de nos accompagnements ainsi que notre expérience acquise nous assurent la reconnaissance des églises, des pasteurs et des personnes Solos qui se tournent vers nous. 

Nicole et Alain lors d’une soirée

Ce faisant, nous restons vigilants à ce que l’attente matrimoniale de très nombreux Solos soit entendue et honorée. Le désir de rencontre conjugale a longtemps été considéré comme tabou dans les églises chrétiennes sans doute trop pudiques ou inconscientes de la réalité des solitudes liée au célibat non-choisi. Si La Cause a été un des premiers organismes missionnaires à oser entendre cette demande et la reconnaître comme non seulement légitime mais fort honorable, elle ne veut pas aujourd’hui l’oublier. 

Lors de toutes les propositions faites aux Solos, elle accueillera avec autant de chaleur et d’attention, les personnes qui ont fait le choix de leur célibat que celles qui souhaiteraient rencontrer quelqu’un. La question de l’avenir se verra donc traitée dans ces deux perspectives différentes. L’amplitude des situations de vie et des âges des Solos rencontrés ne peut que nous encourager à respecter profondément le chemin de chacun, ses heures sombres comme ses temps lumineux, ses besoins d’apaisement intérieur comme ses élans vers plus de liens sociaux. Pour chacun, un message d’espérance et d’encouragement non seulement à offrir mais aussi à générer dans une interactivité.

La mission du Département Solos-Duos se poursuit donc dans la fidélité aux fondateurs de La Cause, mais surtout dans la fidélité à l’appel du Christ de soulager les souffrances, partager notre espérance et vivre dans la bienveillance mutuelle.

Pasteur Nicole Deheuvels
Conseillère Conjugale et Familiale
Directrice du Département
Solos-Duos de La Cause

1930-2020 : le Service Éliézer de La Cause

6 avis sur « 1930-2020 : le Service Éliézer de La Cause »

  • 27 octobre 2020 à 8 h 08
    Permalien

    Bonjour
    je souhaite m’inscrire au programme Eliézer quelles sont les démarches ?
    cordialement

    • 3 novembre 2020 à 8 h 24
      Permalien

      Bonjour Monsieur,

      Nous sommes très heureux de votre intérêt pour la démarche matrimoniale que la Fondation La Cause proposait.

      Les services proposés aux personnes Solos ayant évolués, nous vous invitons maintenant à participer aux activités locales du réseau Sol Fa Sol, aux séjours nationaux prévus aux quatre saisons, aux Causeries qui offrent un espace de dialogue par téléphone ou Visio, spécialement appropriés en ce temps de confinement. Vous pouvez aussi vous lancer dans un bilan d’étape, c’est-à-dire trois entretiens personnels pour faire le point sur votre situation, vos attentes et vos projets.
      Votre désir de rencontre pourra trouver des réponses pertinentes à travers toutes ces activités.
      N’hésitez pas à nous téléphoner pour avoir plus de détails…

      Restant à votre écoute, je vous adresse mes fraternels messages,

      Nicole Deheuvels
      Directrice du Département Solos-Duos

  • 3 janvier 2021 à 11 h 14
    Permalien

    Bonjour Madame,
    Je viens de découvrir votre existence dans le cadre de l’émission Présence Protestante sur France 2 et je souhaiterais participer aux activités locales du réseau Sol Fa Sol.
    Puisse Dieu continuer à vous bénir en 2021.
    Nathalie 🙏🏼

    • 8 janvier 2021 à 9 h 49
      Permalien

      Bonjour Nathalie,
      Nous sommes très heureux que cette émission vous ait permis de nous connaître et vous inviterons volontiers à nos rencontres Sol fa sol.
      Pour nous indiquer votre région et vos coordonnées, le mieux serait de remplir le formulaire qui se trouve à la page sol fa sol de notre site cliquer ici :
      https://www.lacause.org/solos-duos/contact-sorties-regionales-solos/
      A bientôt avec plaisir !

  • 3 janvier 2021 à 11 h 23
    Permalien

    Bonjour,

    Je viens de découvrir vos activites. Je suis catholique non pratiquante. J’ai une profonde spiritualité, sans rites, ni prieres, Je crois plus en la conversation avec « la-haut ».
    Divorcée, et seule depuis pas mal d’années, je participerais volontiers à un de vos we ou séjour, en vue d’échanger, de faire des connaissances, pourquoi pas trouver l’ame soeur (bien que je n’y crois plus beaucoup) . J’ai vu qu’une antenne se crée dans le Gard, mais n’ai pas trouvé de lien. Je suis dans le Vaucluse , pres d’Avignon. Je vous remercie par avance pour l’interet que vous prendrez à lire ce message. Cordialement. Agnes

    • 8 janvier 2021 à 9 h 39
      Permalien

      Bonjour Agnès,

      Nous vous remercions pour votre intérêt et serons très heureux de vous accueillir à une de nos rencontres dans le Gard. Notre spiritualité est ouverte et bienveillante envers toute personne. Chacun participe aux sorties avec simplicité et les amitiés qui se nouent là sont précieuses. Pour le moment, les activités Sol FA SOl n’ont pas encore repris à cause du Covid mais nous faisons des projets pour les prochains mois.
      Que le Seigneur vous bénisse et à bientôt !

Commentaires fermés.

Haut